Paul Ullman

1906 1944
(France) 1906 /   (France) 1944

Paul ULMANN

PARIS 1906 – FRONTIÈRE SUISSE 1944

Paul Ulmann est né à Paris de parents originaires des États-Unis, émigrés en France en 1905. Il est élevé dans un milieu artistique : sa mère, Alice Wood, est écrivain, son père, Eugène, est peintre et son frère Allen, sculpteur. Ils habitent au-dessus du Dôme et fréquentent les Montparnos.

 

À la déclaration de la Première Guerre mondiale, la famille part vivre aux États-Unis. En 1919, Paul Ulmann est de retour à Paris avec son frère et suit les cours du lycée Louis-le-Grand. Il étudie la peinture et fréquente les musées parisiens. Il voyage en Italie, en Hollande où il découvre les maîtres flamands, puis retourne vivre aux États-Unis et s’installe dans une ferme.

 

Lors de la Seconde Guerre mondiale, depuis les États-Unis, il s’engage dans un organisme de secours et d’entraide. En 1943, il revient en France et forme un réseau de résistants actifs entre Londres et Paris. Le 25 août 1944, alors qu’il accomplit sa dernière mission, Paul Ulmann est fusillé par des soldats S.S. à la frontière suisse.

 

 

Ses tableaux sont conservés au musée d’Oran en Algérie, au Metropolitan Museum de New York (un paysage de Paimpol) et le Carnegie Institute lui consacrera une exposition après la guerre.