Abraham Rosenbaum

1891 1942
(Pologne) 1891 /   (Pologne) 1942

Abraham ROSENBAUM

RADOM (POLOGNE) 1891 – DÉPORTÉ À AUSCHWITZ 1942

Le père d’Abraham Rosenbaum était serveur. Abraham grandit à Radom et décide d’étudier à Varsovie où il intègre une école d’artisanat. Son dessin attire l’attention d’un professeur qui lui obtient une bourse pour s’inscrire aux Beaux-Arts de Paris.

 

Il arrive à Paris en 1923 et, sa bourse étant trop faible, gagne sa vie en retouchant des photos.

Il est également graveur sur bronze à la Manufacture d’armes, ainsi qu’à la Manufacture de la monnaie française.

 

Sa vie parisienne est active. Il fréquente les cafés de Montparnasse. Il peint et dessine en sortant de son travail et rend visite à son ami l’écrivain Wolf Wieworka, pour qui il brosse le portrait de sa fille Tema. Il utilise souvent le pastel et réalise quelques sculptures.

 

 

Le 16 juillet 1942, il est arrêté par des agents de la police française lors de la rafle du Vel’d’Hiv’. Il est déporté et assassiné à Auschwitz.