Jacob Krauter

1910 1942
(Slovakia) 1910 /   (Pologne) 1942

Jacob KRAUTER

KOCHITZ (SLOVAQUIE) 1910 – DÉPORTÉ À AUSCHWITZ 1942

Jacob Krauter est issu d’un milieu orthodoxe. La famille s’installe à Budapest et Jacob entre à l’institut d’Art décoratif, où il découvre l’art populaire hongrois.

 

Il arrive à Paris en 1931, étudie à l’académie d’André Lhote, peint sans cesse et suit de près les manifestations culturelles parisiennes. Il cherche continuellement à se perfectionner et refuse d’exposer car il estime que ses œuvres ne sont pas encore arrivées à maturité. Il s’intéresse aussi à la musique.

 

Lorsque la guerre éclate, Krauter s’engage dans l’armée française. Démobilisé en 1940, il se cache la nuit chez un ami. Un matin d’août 1941, croyant que tout danger est écarté, il rentre chez lui et se fait arrêter. Il est interné à Drancy pendant quatorze mois et s’occupe des enfants du camp.

 

 

Jacob Krauter est déporté le 11 septembre 1942. Convoi n° 31. Assassiné à Auschwitz.