Merkel Georges (Jerzy Merkel dit)

1881 1976
(Ukraine) 1881 /   (Autriche) 1976

Issu d’une famille modeste, Georges Merkel gagne sa vie en décorant des appartements et commence son apprentissage artistique à l’école des Arts décoratifs de Lodz avec Josef Mehoffer et Stanisla Wyspianski. En 1903, grâce au soutien financier d’un ami, il entre aux Beaux-Arts de Cracovie et sera décoré d’une médaille d’argent deux ans plus tard.

Très tôt, Paris, la ville des grands maîtres du classicisme, l’attire. Il y arrive en 1905 et y restera pendant trois ans avant de repartir pour Cracovie. En 1909, il regagne Paris et se marie.

Lors de la Première Guerre mondiale, Merkel est enrôlé dans l’armée autrichienne. Grièvement blessé en 1917, il est opéré du cerveau et risque la cécité. Pendant l’entre-deux-guerres, l’artiste vit à Vienne. En 1939, Merkel regagne la France et se réfugie à Montauban.

À la Libération, il rentre à Paris et s’installe au Plessis-Robinson. Il passera les dernières années de sa vie à Vienne.