David Seifert

1896 1980
 (Galice) (Pologne) 1896 /   (France) 1980

David Seifert est né le 31 décembre 1896 à Wolanka en Pologne.

Il entre dans une école d’Art  à Lwov, puis a Weimar en 1912 où il rencontre Joachim Weingart et Paul Klee .

L’ industriel et mécène Carol Katz est séduit par son talent et décide de le soutenir pendant ses années de formation .

En 1924 , David s’installe à Paris ;  il est choisit avec 33 autres artistes – dont Marie Vassilieff ,  Pierre Dubreuil -pour décorer  un pilastre ( pour d’autres un pilier ) de la célèbre brasserie La Coupole a Paris. L’inauguration a lieu le  20 décembre 1927  et il est entouré de ses amis Leon Weissberg, Othon Friez , et Moise Kisling.

De 1930 à 1938 , Seifert vit a Sanary et peint des affiches de cinéma à Toulon

En 1939 il revient à Paris et loge au 4eme étage du 73 rue Notre Dame des champs, sur le même palier qu ‘ Othon Friesz  dont il devient l’ami.

Le 14 juillet 1942 , le peintre est parti travailler dans la région de Beauvais, son  fils est en vacances en Charente Maritime , et Anna son épouse, seule a Paris est prévenue par la femme d’Othon Friesz ( qui avait dîné à la préfecture ) de la rafle du lendemain.

Elle part dans la nuit chez une amie et sera donc sauvée.

Son fils suit sa scolarité (avec Philippe Tesson) au collège Stanislas à Paris , tandis que les parents se cachent dans une maisonnette à Vauderlhan  ( près de  Goussainville, vers Le Bourget ).

Apres guerre, il participe régulièrement aux salons d ‘automne et salon des indépendants .

Bien qu’ Anna, soit devenu courtier d’art et  recevait  à l’atelier des collectionneurs (et même Arno Brecker !… ) Elle ne fut pas–selon le souhait du peintre – conviée à assurer sa promotion.

Seuls quelques  marchands purent le faire occasionnellement  (vladimir Raykis de la galerie Zak  ) 

Ses collectionneurs sont dans le monde entier – commande de l’état français,- et aussi aux Usa , au Canada , en Angleterre, et en Afrique du sud   .

En 1960 s’installe dans un pavillon  au 25  route des gardes à Meudon  et travaillera jusqu'à sa mort le 18 janvier 1980 .